Votre lave-linge vous protège t-il des bactéries ?

Votre lave-linge vous protège t-il des bactéries

Votre lave-linge vous protège t-il des bactéries ?

5 mars 2022

Une étude récente sur l'efficacité des procédés de lavage nous apprend que le coronavirus reste infectieux pendant au moins 72 heures sur un tissu polyester et 24 heures sur du 100% coton. Un lavage professionnel inactive le virus, en revanche, les agents pathogènes pourraient persister dans un lave-linge domestique...

Le lave-linge est un équipement emblématique du mode de vie moderne. Mis sur le marché à partir de la seconde moitié du 19e siècle, il mettra 100 ans à devenir tout à fait incontournable dans les pays occidentaux. 

En France, c’est en 1930 qu’est présentée la première machine à laver à moteur électrique, à la Foire de Paris. Son utilisation se généralise à partir des années 60 et, en 2012, près de 97 % des ménages possèdent un lave-linge.

Un gage de confort

Souvent considéré comme un facteur d’amélioration de la condition des femmes, le lave-linge est un véritable allié du citoyen moderne. Grâce à lui, le citadin pressé par toutes les contraintes sociales et professionnelles n’a plus à se soucier de l’hygiène de ses vêtements. Les machines à laver automatiques prennent en charge toutes les opérations de lavage sans intervention manuelle. 

Grâce à ses performances de plus en plus précises, le lave-linge a totalement gagné la confiance du consommateur. Ainsi, lorsqu’on met son linge dans sa machine à laver, on n’imagine jamais qu’on puisse l’introduire, en fait, dans véritable un nid de bactéries.

Mais les risques persistent

En matière de santé cependant, il convient de ne jamais baisser la garde car les risques sont toujours présents. 

C’est une étude allemande qui a lancé l’alerte, publiée dans la revue Applied and Environmental Microbiology du 27 septembre 2019. Cette étude montre que certaines bactéries - notamment parmi celles qui résistent aux antibiotiques - peuvent prospérer dans les lave-linges. 

Dans le service de santé néonatale d’un hôpital allemand, plusieurs cas de contamination bactériologique avaient été constatés sans que la cause en ait pu être découverte. Les soignants avaient ainsi relevé la présence d’un agent pathogène dangereux, pouvant être à l’origine d’infections graves, sur certains vêtements des nouveaux-nés.

Après de multiples tentatives infructueuses, les chercheurs ont finalement identifié le responsable de la transmission : il s’agissait d’un lave-linge à usage domestique ! En effet, pour préserver le textile, le personnel de l’hôpital lavait spécifiquement les articles en laine dans cette machine, dotée de programmes à basse température. Pour tout le reste du linge, l’hôpital avait recours aux procédés professionnels. Les bactéries retrouvées sur les bonnets et chaussettes des nouveau-nés n’ont heureusement causé aucune infection majeure.

Le lave-linge favorise la prolifération des bactéries

D’où vient le danger ?

L’impératif d’une consommation d’énergie maîtrisée constitue l’un des critères primordiaux du progrès technologique. En conséquence, les lave-linges les plus innovants permettent d’obtenir une efficacité accrue avec des cycles de lavage plus courts et moins chauds. Mais à la faveur d’une eau tiède, les bactéries peuvent facilement proliférer et se propager. Elles se nichent dans tous les recoins où l’humidité persiste. Pour elles, les joints en caoutchouc qui assurent l’isolation des différentes pièces de la machine constituent un milieu privilégié. 

Comment se prémunir ?

Certaines mesures simples peuvent limiter les risques d'une contamination bactérienne grave.

Tout d'abord, lavez votre linge à des températures supérieures à 60°C. Pensez aussi à nettoyer le tambour et les joints de votre lave-linge régulièrement. On trouve dans le commerce des solutions d'agent de blanchiment dilué à 10%, appropriées à cet usage.

Par ailleurs, le soleil est un germicide parmi les plus efficaces. Nous avons la chance d’habiter une région particulièrement ensoleillée, profitez-en pour sécher votre linge gratuitement et en toute sécurité pour vos textiles et votre santé.

Cependant si vous souhaitez gagner du temps et vous assurer une sécurité maximale en terme de désinfection (ce qui, en temps de pandemie et dans un contexte de location saisonnière, peut sembler raisonnable) sans avoir à soumettre vos textiles à un lavage à 90°C, vous pouvez confier votre linge à des professionnels de la blanchisserie ou simplifiez-vous la vie en choisissant de louer votre linge de maison.

Vos clients bénéficieront alors d'un linge de qualité hôtelière, traité selon les normes d'hygiène les plus strictes. Ils vous en seront reconnaissants et en cas de problème, vous serez déchargé de toute responsabilité légale.


Pour rester informé (e) des dernières actualités concernant la location saisonnière en Martinique, inscrivez-vous à notre blog. Vous recevrez chaque nouvelle publication directement dans votre boite mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.