6 étapes pour une stratégie de tarification imbattable

Location saisonnière : 6 étapes pour une stratégie de tarification imbattable

6 étapes pour une stratégie de tarification imbattable

19 février 2022

Quel est le bon moment pour augmenter ou baisser votre tarif ? Comment pouvez-vous garantir que votre meublé est louée toute l'année ? Il peut être très difficile de mettre en place une stratégie de tarification correcte, et vous constaterez que les propriétaires ont des approches différentes lorsqu'il s'agit de maximiser leur potentiel de gain. Nous avons élaboré un guide rapide qui vous aidera à mettre au point votre propre stratégie de tarification.

Étape 1 - Connaître ses limites financières

Scénario : Lucie a emprunté une somme d'argent considérable à la banque pour aménager le logement qu'elle souhaitait mettre en location saisonnière. Lorsque le moment est venu de fixer le prix de la nuitée, elle s'est basée sur ce qu'elle devait gagner pour rembourser son prêt. Étant très investie émotionnellement dans cette propriété, Lucie a estimé qu'elle valait plus que sa valeur marchande. Inutile de dire qu'elle a rencontré de nombreux problèmes financiers et s'est endettée davantage parce qu'elle a été mal conseillée sur la meilleure façon de gérer son bien en location saisonnière.

Morale de l'histoire : Évaluez toujours votre situation financière avant de vous lancer dans une activité de location saisonnière. Anticipez vos dépenses en matière de rénovations et d'entretien de la propriété, évaluez les factures de services publics, les réparations imprévues et les frais de nettoyage.

Étape 2 - Comprendre la plateforme de location

En tant que loueur saisonnier, il est important que vous vous informiez sur le fonctionnement de la plateforme que vous utilisez, et sur la façon dont vous pouvez en tirer le meilleur parti. Les plateformes les plus connues offrent pléthore de conseils et de tutoriels pour vous aider à configurer votre annonce au mieux.

La bonne nouvelle est que si vous êtes totalement novice dans le monde de la location de vacances et que vous n'avez aucune idée du prix à fixer pour votre propriété, votre plateforme vous proposera probablement un prix de base pour votre annonce. Ce prix est calculé en tenant compte des détails de votre propriété, tels que le nombre de pièces et la présence ou non d'éléments extérieurs comme un grand jardin ou une piscine. Elle prendra également en compte votre emplacement et les propriétés similaires dans la région.

Gérez votre annonce comme une entreprise

Étape 3 - Gérez votre annonce comme une entreprise

Le marché de la location saisonnière est en constante évolution. Les loueurs doivent faire preuve de diligence lorsqu'il s'agit de suivre ces évolutions et d'ajuster leur stratégie de tarification en conséquence.

Gardez toujours un œil sur votre concurrence : à quel prix sont listées les propriétés similaires dans votre région ? Demandent-ils 50 € de moins par nuit que vous et si oui, pourquoi ?

Réfléchissez également aux équipements que vous pourriez ajouter à votre annonce et qui vous permettraient de facturer davantage. Par exemple, si vous avez une terrasse, pourriez-vous y installer un bain à remous ? Une balançoire dans votre jardin pourrait-elle rendre le logement plus attrayant pour les familles ?

Étape 4 - La tarification dynamique est la voie à suivre

L'une des plus grandes erreurs que commettent les loueurs novices est de demander un tarif fixe. Si vous souhaitez optimiser vos revenus, vous devez ajuster vos tarifs en fonction de la demande du marché. Lorsque vous constatez que les autres locations de votre région affichent complet en raison d'un événement majeur, augmentez vos prix. Par contre, si vous savez que les propriétés restent vides pendant la saison cyclonique, réduisez votre prix. Vous encouragerez les réservations. Vous devriez également envisager des tarifs plus élevés pour les jours de la semaine les plus populaires, comme le vendredi et le samedi.

Étape 5 - N'oubliez pas les frais de nettoyage

Les frais de nettoyage sont des frais supplémentaires que les propriétaires peuvent intégrer dans leur tarification. Les frais sont fixés par séjour (et non par nuit), et seront indiqués séparément sur la ventilation finale des prix.

De nombreux loueurs saisonniers les utilisent pour compenser le coût des services de nettoyage, de blanchisserie ou d'entretien. Pour les locataires, c'est l'assurance d'un service haut de gamme. Pour vous c'est un précieux gain de temps, voir même la promesse d'économies substantielles !

La location-entretien du linge de maison s'accompagne d'une réduction des dépenses en matière de :

  • achat de linge
  • produits lessiviels
  • équipements
  • facture énergétique.

De plus, elle permet aux loueurs de respecter les normes d'hygiène et de qualité les plus strictes.

Lire notre article sur l'hygiène dans le traitement du linge

Votre lave-linge favorise t-il la prolifération des bactéries ?

N'oubliez pas les frais de nettoyage

Étape 6 - Optimisez vos revenus

Les stratégies de tarification des logements en location saisonnière peuvent varier en fonction du type d'annonce que vous gérez. Une stratégie de tarification qui est efficace pour un propriétaire, le sera moins pour un autre. Voici quelques stratégies de base et les raisons pour lesquelles elles conviennent à des propriétés particulières :

Stratégie du tarif maximum par nuit

Si vous possédez un logement haut de gamme situé dans un emplacement de choix, vous pouvez facturer le tarif maximum par nuitée, ainsi que des frais élevés. Cela vous permettra de tirer un meilleur profit de chaque réservation individuelle.

Stratégie dynamique de tarification à la nuitée

Vous devez être prêt à vous engager complètement sur le marché de la location saisonnière pour que cette stratégie fonctionne. Cette option implique de modifier constamment votre tarif, afin qu'il soit toujours plus compétitif que les locations similaires dans votre région. Elle vous oblige à surveiller constamment votre concurrence et à ajuster vos prix en conséquence. Il s'agit probablement de la stratégie la plus difficile à mettre en œuvre, mais elle peut s'avérer très payante.

Stratégie de location à moyen terme

Si vous êtes un propriétaire occupant et que vous prévoyez de vous absenter de votre logement pendant une période considérable, disons de 3 à 6 mois, vous pouvez fixer le prix de votre appartement de manière à attirer un locataire à plus long terme. Évidemment, vous gagnerez moins par nuit, mais vous aurez un revenu régulier et garanti grâce à ce locataire permanent.


Pour rester informé (e) des dernières actualités concernant la location saisonnière en Martinique, inscrivez-vous à notre blog. Vous recevrez chaque nouvelle publication directement dans votre boite mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.