Autoriser (ou pas) les fêtes dans votre location saisonnière

Autoriser les fêtes dans votre location saisonnière

Autoriser (ou pas) les fêtes dans votre location saisonnière

24 décembre 2022

L'organisation de fêtes dans votre location saisonnière : pour ou contre ? Cela implique quelques risques mais aussi de sérieux avantages ! Notre conseil : faites le tour des possibilités avant de prendre une décision ferme.

C’est la fin de l’année et après les deux ans de pandémie que nous venons de traverser, tout le monde a besoin de décompresser ! Les avions sont pleins à craquer, et les Martiniquais ne sont pas en reste. Il n’est pas rare que nos voisins, nos amis ou les membres de notre famille profitent de leurs congés pour changer d'air en louant un bien en location saisonnière. Mais faut-il laisser vos clients organiser des fêtes dans votre propriété ? Et si vous l’interdisez, comment vous assurer qu’ils respecteront leurs engagements ?

Pourquoi autoriser les fêtes dans votre location saisonnière ?

Contre toutes attentes, mettre sa résidence à disposition pour l'organisation de fêtes peut s'avérer une excellente idée. Il existe un marché substantiel de salles de fêtes ou de gîtes spécialement destinés à l'organisation de soirées. Les tarifs pour ces lieux de fête sont, en effet, bien supérieurs à ceux pratiqués pour une location classique. De plus, c’est l’occasion de facturer des services complémentaires, comme de la location de vaisselle ou des frais de ménage importants pour répondre aux besoins spécifiques des organisateurs. Mais tous les logements ne sont pas adaptés à l’organisation de fêtes. Qu'en est-il du vôtre ?

Des fêtes en toute sécurité

Cela dépend de l’aménagement de votre bien. Votre mobilier est précieux ? Dans ce cas, déclinez. Si vous louez votre propriété pour une fête, il faut en effet prendre des précautions pour protéger ce qui vous appartient. Les convives, surtout lors d’une soirée arrosée, pourraient causer quelques dégâts. Il serait sage de retirer les tapis et tous les objets fragiles. Vous devriez aussi protéger les surfaces afin qu’ils puissent y poser leurs assiettes ou leurs verres sans trop réfléchir.

De même, prévoyez un espace fumeur pour éviter qu’ils empestent toute la maison… Si vous disposez d’un espace extérieur, c’est encore mieux : disposez-y des pots avec du sable. Cela diminuera vos chances de retrouver des traces de brûlures sur votre mobilier, ou des mégots dans le jardin. 

Des fêtes en toute confiance

Si vous avez des voisins très rapprochés, ou très pointilleux, mieux vaut ne pas leur infliger de la musique toute la nuit et prendre le risque de les fâcher. Dans tous les cas, il est indispensable de les prévenir. D’une part, il serait dommage qu’ils interrompent la réception de vos hôtes en appelant la police pour tapage nocturne ; d’autre part, ils pourront tout de même garder un œil sur l'événement et vous prévenir en cas de débordement. Cela implique que vous restiez disponible pour réagir en cas de problème, mais aussi pour parer à d'éventuelles requêtes de dernière minute des organisateurs. 

Il est indispensable de communiquer en toute confiance avec vos locataires. Vous devez notamment connaître le nombre d’invités et la durée prévue de leur présence dans votre logement. Vous pouvez préparer un règlement intérieur spécial, pour indiquer par exemple quels sont les espaces fumeurs.

Prévoyez aussi de prélever une caution plus importante, afin de prévenir les dégâts et surtout d’inciter les locataires à la prudence. Faites un état des lieux à l’arrivée et augmentez votre forfait ménage : il y aura sûrement plus de nettoyage que d’habitude.

Si toutes ces précautions ne vous font pas peur, vous êtes prêts à accueillir les fêtards ! Recevez-les avec soin, comme d’habitude. Une belle décoration et de petites gourmandises seront appréciées.

Lire notre article sur l'accueil en période de fêtes

La magie de Noël booste votre location saisonnière

Comment interdire les fêtes dans votre location saisonnière ?

Soit que votre logement ne soit pas adapté, soit que les risques vous semblent supérieurs aux bénéfices, vous refusez qu’on organise des fêtes dans votre location saisonnière, c'est décidé ! Mais comment être sûr qu’elles n’auront pas lieu dans votre dos ?

Les quelques astuces qui suivent devraient vous garantir de dormir sur vos deux oreilles. Sachez également qu'Airbnb a mis en place des dispositifs spécifiques pour vous aider à lutter contre l'organisation de fêtes.

Expliquez clairement votre choix

D’abord, en toutes situations : communiquez avec vos locataires.  En effet, il est indispensable que l’interdiction soit explicitement formulée dans votre annonce et dans votre règlement intérieur. Définissez clairement ce que vous considérez comme une fête. Ce n'est pas la même chose que vos locataires invitent deux personnes à dîner ou qu’ils lancent sur facebook une invitation ouverte.  

Sachez qui sont vos clients

Il ne serait peut-être pas superflu non plus de réitérer l’interdiction de vive voix. En effet, la confiance repose sur un principe irréductible : sachez à qui vous avez affaire. Pour sélectionner vos invités, vous pouvez faire quelques recherches sur internet et vérifier les commentaires qu’ils ont reçus lors de leurs précédentes expériences. Il serait sage, de plus, de vous adresser directement à eux, en leur téléphonant pour leur poser des questions. Le fait d’avoir une conversation franche avec vos hôtes mettra tout le monde plus à l’aise.

Faites confiance à votre instinct mais ne vous fiez pas à vos préjugés ! N’oubliez pas que la discrimination est interdite. Vous ne devez pas baser votre choix sur l’âge, l’origine ou la nationalité des personnes.

Surveillez votre bien

Pour accroître votre sécurité, vous pouvez aussi installer un détecteur de bruit. Il n’écoutera pas vos invités mais vous préviendra en cas de niveaux sonores supérieurs à la normale. Indiquez la présence de cet équipement dans votre annonce et dans votre règlement intérieur aura un effet dissuasif.

Il reste que vous ne serez jamais aussi sereins qu’en gardant un œil sur votre bien. Si vous vivez loin, vous pouvez faire appel à une conciergerie. C’est elle qui devra assumer toutes les responsabilités en cas de problème. Vous pouvez aussi compter sur un voisin ou un ami, mais ils n’auront pas la même autorité.

Lire notre article sur la gestion à distance de votre location saisonnière

Déléguer (ou pas) la gestion de votre bien

En conclusion

Face aux vacanciers qui veulent organiser des fêtes dans votre location saisonnière, pas besoin de passer par quatre chemins. Soit vous vous en donnez les moyens et c'est une chance à saisir ; soit vous avez d'autres objectifs, et les règles sont clairement établies. Quelques précautions suffisent à mettre tout le monde d'accord. Vous pourez conserver votre accueil chaleureux, et votre tranquillité !

À savoir

Si vous sous-traitez vos annonces par l'intermédiaire de la plate-forme Airbnb, vous devez noter qu'il vous est strictement interdit d'ouvrir votre logement à l'organisation de fêtes. D'abord temporaire, cette interdiction est officiellement permanente depuis l'été 2022. Sur leur site, vous n'avez notamment pas le droit de présenter votre logement comme un endroit destiné à l'organisation de fêtes. Vous trouverez tous les détails relatifs à l'interdiction sur cette page.


Pour rester informé (e) des dernières actualités concernant la location saisonnière en Martinique, inscrivez-vous à notre blog. Vous recevrez chaque nouvelle publication directement dans votre boite mail.

hbspt.forms.create({ region: "na1", portalId: "7764907", formId: "91565526-3002-4d3d-b977-ea3501458631" });